LA TACTIQUE DU TRACK

ROLLER DERBY N2 J02

Samedi 27 janvier 2018, Gymnase C (Campus de La Doua), Villeurbanne (69)

Photos Sylvie Couturier @WSG

J02 Le Gang des Lyonnaises (Lyon) – Les Flèches Revêches (Dijon) 116-143

Pour cette deuxième journée de Championnat N2, ce sont les Lyonnaises du Lyon Association Roller Derby qui recevaient leurs consœurs de la Zone 7.

Cette étape est déjà décisive pour déterminer qui jouera les play off ou play down.

Saône Valley Roller Girls (Mâcon/Chalon) – Molly Hatchets (Pontarlier) 315-24

J02 Saône Valley Roller Girls (Mâcon/Chalon) – Molly Hatchets (Pontarlier) 315-24

Pas le temps de s’observer, les Saône Valley ne laissent rien au hasard. Cocks’In’Hell prend le lead et marque les premiers points pour son équipe. Que ce soit elle ou sa comparse Laféeley, les jameuses enchaînent les tours et le compteur s’affole. Déjà 55-0 au cinquième Jam. Il faut attendre le Jam suivant pour que les Molly Hatchets marquent leurs premiers points par Am’Hell la Gueuse.

Le match s’affole un peu plus pour les Valley Girls. Malgré un power jam, les Molly ont bien du mal à passer le bloc défensif adverse, grâce notamment à Astate La Vista, qui, à l’épaule, fait opposition à la jameuse.

Malgré tout, les Molly Hatchets grignotent quelques points, mais la furia offensive des Valley Girls est impressionnante. Cocks’In’Hell fait preuve d’agilité et se permet des passages en flirtant avec les lignes.

J02 Saône Valley Roller Girls (Mâcon/Chalon) – Molly Hatchets (Pontarlier) 315-24

C’est un match à sens unique pour les Saône Valley Roller Girls, qui plus que jamais sont en tête de la zone 7.

Les Molly Hatchets donnent tout pour essayer de grappiller quelques points que ce soit par Vin’Ass ou bien Georgette Baston, mais rien n’y fait.

Le sol, très absorbant, rend les jams de plus en plus difficiles physiquement.

Avec un score final de 315-24, les Valley Girls s’assurent une belle différence de points au classement, mais aussi un petit coup de pression sur leurs prochaines adversaires.

J02 Saône Valley Roller Girls (Mâcon/Chalon) – Molly Hatchets (Pontarlier) 315-24

Composition Saône Valley Roller Girls (Mâcon/Chalon) 1211-Ultime Razzia, 1311-Cocks In Hell, 24-Assassine String, 27-Gremlin Sidious, 218-Serge, 38-Nikita Mère, 5-Jane Deere, 50-Laféeley, 52-Bou Jdela, 54-Simone Vénère, 60-Cellule Hit, 85-Astate la Vista,  911-Rackham la Rouge, 976-Peste Maker.
Coach : Freaky Vincent. Line-up :  Lexi T.

J02 Saône Valley Roller Girls (Mâcon/Chalon)

Composition Molly Hatchets (Pontarlier) 11-Tarah Jax, 17-Maverick, 100-Klitorious Basterd, 111-Nina Not Crouille, 23-Am’Hell’ la Gueuse, 39-Lizzie Bordel, 444-Georgette Baston, 55-Marie Tartine, 626-Burny Birdy, 76-Slavi Scieuse, 8-Vin’Ass, 850-Marie Couche Toi Pas, 99-Mad Mum, 911-Rosie Hard.
Coach : Joke Here. Line-up : Soft and Sweet.

J02 Molly Hatchets (Pontarlier)

Les Biches Deluxe (Thonon/Annecy) – Voodoo Vixens (Besançon) 208-96

J02 Les Biches Deluxe (Thonon/Annecy) – Voodoo Vixens (Besançon) 208-96

Le match démarre doucement, les équipes se testent afin de savoir ce qu’elles ont sous les roulettes.

A ce petit jeu là c’est Furia Furette qui prend le dessus sur la jameuse des Biches Deluxe en lui faisant passer un sale moment au blocage.

Pourtant ce sont bien les Biches qui vont vite creuser l’écart. Notamment grâce à Panda Furieux et un jam à 14 points. C’est au tour de Wonderfall de démontrer toute son agilité sur le track avec un passage de pack très efficace qui lui permet d’affoler le compteur.

J02 Les Biches Deluxe (Thonon/Annecy) – Voodoo Vixens (Besançon) 208-96

Il faut tout de même compter sur un pack très compact de la part de Veggie Butcher, Block Pearl et Dame Kinky, aussi à l’aise au blocage qu’au recyclage de jameuses des Biches.

Le problème c’est qu’en face les jameuses sont nombreuses et toutes talentueuses.

Le match est relancé lorsqu’Ivy Metal profite d’un power jam pour prendre le dessus, malheureusement celle-ci manque de jus pour vraiment faire la différence. Dans son élan, Katskiller et Waspberry enchaînent les jams tout en vitesse et souplesse. Ça ne suffira malheureusement pas à recoller au score mais cela permet de ne pas trop se faire distancer à la différence de points.

J02 Les Biches Deluxe (Thonon/Annecy) – Voodoo Vixens (Besançon) 208-96

Composition Les Biches Deluxe (Thonon/Annecy) 080-Jab Her Booty, 1-Storm Y, 17-Blondie Bad Ass, 128-Agnès Thèse, 172-Malicia Ttack, 26-Hell Vice, 27-Ultraviolet, 31-Be Polar, 51-trash Miss Tresses, K6-Fracass Y K, 74-Roulette Rousse, 77-Sculder, 8-Slydog, 86-Crazy K, 808-Monkey Kong, 863-Wonderfall, 92-Panda Furieux, 911-Mad Mux, 999-Polly Rocket.
Coachs : Bombus et Cacahuatl. Line-up : Aye Aye.

Les Biches Deluxe (Thonon/Annecy)

Composition Voodoo Vixens (Besançon) 10-Veggie Butcher, 15-Jenny Red Head, 112-Katskiller, 123-Holly Storm, 1313-Big Foot Bertha, 21-Block Pearl, 217-Crazy Teeth KC, 2204-Kinder Killer, 2590-Furia Furette, 493-Baby Boomerang, 55-Dame Kinky, 635-Mhell is Back, 77-Waspberry, 8-Ivy Metal.
Coach : Trash Volta.

Voodoo Vixens (Besançon)

Le Gang des Lyonnaises (Lyon) – Les Flèches Revêches (Dijon) 116-143

J02 Le Gang des Lyonnaises (Lyon) – Les Flèches Revêches (Dijon) 116-143

Sans contexte le match le plus serré, le plus tactique, mais surtout le plus enflammé. Le public soutenant l’équipe locale.

Un début de match prometteur de la part du Gang des Lyonnaises, à la recherche d’une première victoire cette saison. Ma’Track lance l’offensive en ouvrant le compteur point des locales.

Les jams s’enchaînent frénétiquement, au rythme des schémas tactiques, chaque point compte, on laisse très peu de temps à l’adversaire de scorer.

J02 Le Gang des Lyonnaises (Lyon) – Les Flèches Revêches (Dijon) 116-143

Il faut attendre le huitième jam pour que les Flèches face la différence grâce à jam héroïque de Skullyn Lipstick, qui à elle seule rapporte 22 points. A sa suite Virgin Skin vient corser l’addition avec un jam à 19 points.

Les Lyonnaises ont du mal à trouver la faille dans le pack Dijonnais. Seule Ma’Track arrive à venir chercher quelques points salvateurs avant la pause. Elle permet à son équipe de ne pas être trop décrochée.

Au retour des vestiaires le pressing Lyonnais se fait sentir. Le pack est plus défensif que jamais et Fifi bras d’Acier s’y fait recycler à plusieurs reprises.

Ma’Track profite de sa maitrise et sa vitesse pour venir assener un jam à 20 points, permettant aux Lyonnaises de revenir à 2 points des Dijonnaises.

Prise à la gorge, les Flèches plus que jamais Revêches bloquent toutes velléités offensives adverse et viennent s’adjuger la victoire grâce à un dernier tour de track de Skullyn Lipstick.

J02 Le Gang des Lyonnaises (Lyon) – Les Flèches Revêches (Dijon) 116-143

Composition Gang des Lyonnaises (Lyon) 1010-Delicate et Saine, 12-Ukunéné, 15-Macbernik, 2-Ma’ Track, 21-Melipopettei, 202-Speedy Reckless, 253-Rain Bobow, 32-Simone Dabreuvoir, 418-Calio Mango, 525-Trou Normande, 72-Captain du Vice, 77-Saint Cuni Tête, 750-Brutella, 81-Crazy Wheel, 959-Twist Her, 999-Valkilla.
Coach : Dr.Evil. Line-up : Marc Dutrack, Fredix de Plus, Michelle Patin.

Le Gang des Lyonnaises (Lyon)

Composition Flèches Revêches (Dijon) 111-Cass ta Flore, 2426-Virgin Skin, 333-Fifi Bras d’Acier, 6-La Montagne, 61-Blonda Tomique, 7-Skullyn Lipstick, 88-Princess Cardinal, 85- Hell O Hysterik, 9-La Gaz Hell, 91-Wall Queen Dead, 95-La Cartouche.
Coach : Wall Ink. Line-up : Alphonse la Forme.

Les Flèches Revêches (Dijon)

LES RÉSULTATS
Saône Valley Roller Girls (Mâcon/Chalon) – Molly Hatchets (Pontarlier) 315-24
Les Biches Deluxe (Thonon/Annecy) – Voodoo Vixens (Besançon) 208-96
Le Gang des Lyonnaises (Lyon) – Les Flèches Revêches (Dijon) 116-143

EXTRA TIME

GALERIE PHOTOS DES MATCHS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.