UNE STATUE DE BRONZE

FOOTBALL LDC 1/2 LYON (FRA) – MANCHESTER (ENG) 1-0

Dimanche 29 avril 2018, Groupama Stadium, Décines-Charpieu (69),

Photos Sylvie Couturier @WSG

Camille Abily Lyon (FRA) – Manchester (ENG) 1-0 Dimanche 29 avril 2018

Rencontre au sommet pour cette demi-finale de coupe d’Europe entre l’OL et Manchester City. Tenue en échec la semaine passée chez les Mancuniennes, dans un match aller en demi-teinte, les Fenottes ont à cœur de faire mieux pour se qualifier à domicile.

Comme prévu, City a parqué le bus devant des Lyonnaises, loin d’être impériales. Jamais inquiété, l’OL à tout de même su trouver la faille.

Abbie McManus Lyon (FRA) – Manchester (ENG) 1-0 Dimanche 29 avril 2018

Dès le coup d’envoi, Lyon n’a pas d’autre choix que de prendre l’ascendant sur le match. Le pressing se fait très haut  et il paie. A peine 4 minutes que l’OL a déjà obtenu trois corners. Même si ceux-ci ne donnent rien, City ne voit pas le ballon.

Déjà mise à mal au match aller, Jennifer Beatie est le point faible dans la défense centrale, mais l’OL n’en profite pas, préférant passer par les côtés.

Lucia Bronze & Georgia Stanway Lyon (FRA) – Manchester (ENG) 1-0 Dimanche 29 avril 2018

Un peu en mal de construction en ce début de match, Amandine Henry récupère le ballon et prend sa chance aux 25m mais le ballon passe loin du but.

Longtemps un point fort, les coups de pieds arrêtés, sont depuis plusieurs matchs sans trop d’intérêt du côté Lyonnais. Mal tirés, peu précis, ce sont d’autant plus d’opportunités de buts un peu gâchées. Ce n’est pas faute d’avoir des joueuses de qualité dans cet exercice, mais que ce soit Marozsán ou Majri, rien n’y fait.

Lyon (FRA) – Manchester (ENG) 1-0 Dimanche 29 avril 2018

Sur un nouveau ballon sur le côté Gauche, Amel Majri va au contact et se défait de son adversaire. Elle adresse un centre au cordeau au deuxième poteau pour Lucy Bronze qui vient crucifier son ancienne gardienne, Karen Bardsley, d’une volée extérieure du pied (1-0, 17’).

Le match de l’OL est enfin lancé.

Lyon essaie d’emballer le match.

Jill Scott & Amandine Henry Lyon (FRA) – Manchester (ENG) 1-0 Dimanche 29 avril 2018

C’est tout d’abord Amandine Henry (20’), qui profite du retour de Saki Kumagai à ses côtés, pour pouvoir prendre les espaces et venir casser les lignes. D’une lourde frappe, elle vient tromper la gardienne, mais le ballon est repoussé par le poteau.

Puis c’est au tour de Lucy Bronze (36’), qui se prend à remonter tout le terrain, sans jamais être inquiétée. Malheureusement, au moment de prendre sa chance, elle oublie Ada Hegerberg à ses côtés, qui aurait pu avoir le ballon du 2-0 au bout du pied.

Manchester est invisible mais défend bien devant son but avec une Steph Houghton omniprésente devant Hegerberg.

A la pause l’OL a l’avantage mais n’est pas encore à l’abri.

Ada Hegerberg & Abbie McManus Lyon (FRA) – Manchester (ENG) 1-0 Dimanche 29 avril 2018

La seconde mi-temps repart sur un faux rythme. Les Fenottes ayant toujours la mainmise sur le match mais ne sont pas aussi tranchantes. Elles ont toujours du mal à la finition. Sur neuf tirs en première période, un seul était cadré.

Les actions s’enchaînent et se ressemblent pour Lyon.

Fraichement entrée en jeu, Kheira Hamraoui envoi un ballon flottant dans les gants de Karen Bardsley (69’).

 

Amandine Henry Lyon (FRA) – Manchester (ENG) 1-0 Dimanche 29 avril 2018

En toute fin de match Eugénie Le Sommer prend l’axe. Elle met en retrait pour Ada Hegerberg, qui manque complètement sa reprise. Après une moitié de saison tonitruante, la Norvegienne est un peu dans le dur, sa récente blessure au dos n’aidant pas à la performance. Plus rien ne sera marqué.

Manchester n’aura jamais eu une occasion à se mettre sous le pied, un seul tir, dans les gants de Sarah Bouhaddi, de tout le match.

Keira Walsh Lyon (FRA) – Manchester (ENG) 1-0 Dimanche 29 avril 2018

On pourra reprocher pas mal de chose à cette équipe, un manque d’efficacité latent, des choix tactiques discutables, mais nous allons choisir de mettre en avant cette envie et cette omniprésence au haut niveau. Cette qualification en Finale de Ligue des Champions est la septième de l’histoire de l’OL et la troisième de rang. Difficile de faire mieux et pourtant il le faudra le 24 mai prochain face à une équipe de Wolfsburg plus que jamais redoutable, afin de rentrer dans l’Histoire du football et venir accrocher une cinquième coupe Européenne et être à jamais la tête dans les étoiles.

Dzenifer Marozsán & Georgia Stanway Lyon (FRA) – Manchester (ENG) 1-0 Dimanche 29 avril 2018

FEUILLE DE MATCH
Olympique Lyonnais (FRA) – Manchester City Women (ENG) 1-0 (1-0)
But Lucia Bronze 17′ (Lyon)

Camille Abily Lyon (FRA) – Manchester (ENG) 1-0 Dimanche 29 avril 2018

REACTIONS D’APRÈS MATCH

Reynald Pedros « On savait que cela allait être difficile. C’est la même physionomie que lors du premier match. Il fallait marquer ! On a eu beaucoup d’occasions de le faire, beaucoup de situations. Je pense qu’on a fait un bon match. On a fait ce qu’il fallait. Gagner ici et allé en finale, c’est fantastique. Maintenant, il va falloir aller la chercher. Il y a plein de choses qui se passent, c’est le foot. Je pense à mes amis (au bord des larmes, il dédie la victoire à l’un de ses amis malade) »

Camille Abily

Camille Abily «Un match difficile, même si on ne gagne que 1-0, je pense qu’on maitrise le match. Elles ont eu aucun corner, on n’a jamais été mise en difficulté. On n’est pas satisfaites car on aurait voulu marquer plus de buts et être à l’abri plus tôt, on a un manque de réalisme un peu récurent, on y travaille tous les jours, après City a une très belle défense aussi. On ne lâche rien, on a la chance d’avoir un président qui investit. Ce soir on voit un but de Lucy, elle nous apporte un plus, mais les anciennes ont à cœur d’aller au bout et de tout gagner aussi. Les émotions que cela procure sont tellement belles, ça donne envie d’y retourner et j‘espère pour ma dernière décrocher ce nouveau titre.

J’avais une émotion particulière, c’était mon dernier match au Groupama Stadium, forcément il était différent pour moi, mais j’ai essayé de rester dans le match dès que nous sommes entrées sur le terrain, mais j’y pensais. L’OL c’est mon club de cœur, je suis très contente d’avoir pu jouer mon dernier match ici, on veut profiter de chaque instant. Dans le rythme c’était difficile, ça fait un moment que je n’aie pas joué de gros match, mais j’ai donné le meilleur de moi-même.

Contre Wolfsburg, enfin j’imagine qu’elles vont se qualifier, ça va être encore à un niveau supérieur. »

LES RÉSULTATS – 1/2 DE FINAL
Lyon – Manchester City 1-0 (0-0)
Wolfsburg – Chelsea 2-0 (3-1)

Composition LYON 16 Sarah Bouhaddi, 3 Wendie Renard (C), 5 Saki Kumagai 7 Amel Majri, 9 Eugénie Le Sommer, 10 Dzsenifer Marozsán, 14 Ada Hegerberg, 22 Lucy Bronze, 23 Camille Abily (11 Kheira Hamraoui 68′), 26 Amandine Henry, 29 Griedge M’Bock.
Entraîneur : Reynald Pedros

Olympique Lyonnais

Composition MANCHESTER 1 Karen Bardsley, 3 Demi Stokes, 5 Jennifer Beattie, 6 Steph Houghton (C), 7 Melissa Lawley (10 Nadia Nadim 66′), 8 Jill Scott, 11 Isobel Christiansen (22 Claire Emslie 81′), 12 Georgia Stanway, 17 Nikita Parris, 23 Abbie McManus, 24 Keira Walsh.
Entraîneur : Nick Cushing

Manchester City

EXTRA TIME

GALERIE PHOTOS DU MATCH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.